accessibilité

  • Star Plug : premier rehausseur de prise de courant à éjection facile

    Afin de sécuriser le maintien à domicile des personnes âgées, Thierry Roussel, co-fondateur de la société SeniorAdom annonce le lancement l’été prochain, du produit Star Plug, un rehausseur de prise de courant électrique à éjection facile.

    Pas toujours facile de brancher et débrancher les appareils ménagers. Les prises sont trop basses et parfois, il est difficile de le retirer. Ce qui ne facilite pas la vie des seniors. Sans compter que les fils qui trainent par terre sont de véritables pièges et risquent d’entrainer des chutes qui peuvent s’avérer très dangereuses pour les ainés. Bref, les personnes âgées et les prises de courant ne sont pas toujours « bons amis ».
     
    Dans ce contexte, Thierry Roussel, co-fondateur de SeniorAdom, a imaginé un rehausseur de prise équipé d’une manette d’éjection. Baptisé Star Plug, cet accessoire permet de brancher et débrancher les appareils électroménagers sans effort et d’une seule main !
     
    Dans la pratique, ce tout nouveau produit rehausse de 60 cm ou plus l’accès à la prise de courant. De plus, il est doté d’un crochet « guide fil » permettant de maintenir le câble de l’appareil branché le long de la goulotte, évitant ainsi la multiplication des « fils qui traînent ».
     
    Grâce à son bouton-poussoir, les appareils électroménagers se débranchent facilement ; plus besoin de se baisser, ou de forcer pour débrancher en toute sécurité les appareils du quotidien. Cet accessoire a été conçu pour s’adapter facilement à votre environnement ; il s’installe par simple fixation, le rendant utilisable immédiatement. Important : son installation ne nécessite pas l’intervention d’un électricien !
     
    Le rehausseur de prise Star Plug sera disponible avant l’été 2016 : dans les grandes enseignes de bricolage, les grandes surfaces spécialisées et les distributeurs de matériel médical. Il sera proposé à moins de 40 euros.

  • Ebooks pour les personnes sourdes

    Lire-ensemble est une plateforme internet destinée aux enfants sourds. Le site leur permet d' accéder à des livres numériques adaptés en langue des signes.

    D’autres activités ludiques sont proposées sur le site comme apprendre la LSF, en français ou en anglais. Des rendez-vous ludo-éducatifs sont donnés autour de divers sujets pour tous les enfants.

    Le tout est présenté sous forme de vidéo et de son, l’enfant peut ainsi répondre et apprendre en s’amusant.

    Les personnes aveugles ou malvoyantes, peuvent aussi visiter le site, une description des illustrations et une version audio des textes est disponible en cliquant sur l’icône « casque audio ».
    Url : http://www.lire-ensemble.com/

  • Un disque des contrastes pour rendre vos supports accessibles !

    Les contrastes des couleurs sont une dimension de l’accessibilité trop souvent oubliée pour les personnes déficientes visuelles. Quelles couleurs de texte choisir en fonction d’un fond coloré afin que les contrastes soient respectés et les informations accessibles pour tous ? Notre pôle accessibilité vous propose aujourd’hui un « disque des contrastes » qui permet de déterminer rapidement le taux de contraste entre deux couleurs et rendre ainsi vos documents lisibles par les personnes malvoyantes !

    Ce disque des contrastes se compose de deux disques permettant d’associer une couleur de support et une couleur de signalétique : le taux de contraste sera indiqué dans le prolongement des deux couleurs.

    Cet outil vous permettra de donner des indications techniques pour tendre vers une meilleure accessibilité du cadre bâti, de l’espace urbain et de tous supports d’informations.

     

    photo d'illustration : le disque des contrastes

     

    Vous pouvez vous procurer ce disque des contrastes dans notre boutique :

    3 rue Duroc - 75007 PARIS

    Téléphone : 01 44 49 27 37
    magasin@avh.asso.fr

     

    ou sur le site de la boutique en ligne.

    Retrouvez également toutes les fiches pratiques de notre pôle accessibilité pour la mise aux normes accessibilité sur l’espace dédié de notre site internet.

  • Formation Clé A

    DIFFESSENS vient d'être habilité par le COPAREF à mettre en oeuvre des formations sur le socle de connaissances et compétences professionelles "Clé A" en Drôme

    Si vous voulez mieux connaître la certificaiton Clé A voir vidéo

    Vous n'avez pas de diplôme ? Dans le cadre de votre CPF vous pouvez demander à être formés et passer la certification Clé A.

  • WatchHelp : une montre connectée pour le rappel de tâches, planning, mémos

    « Wahiba Baha, chroniqueuse handicap de Nord Pas-de-Calais matin, nous présente l’idée d’une mère d’un petit enfant autiste : lui rappeler avec les sonneries d’une montre connectée ce qu’il doit faire à tel ou tel moment de la journée.  »
    Présentation en vidéo en suivant le lien

  • Lire et apprendre ensemble

    Un site qui conjugue la ecture et la LSF

    A voir en cliquant sur le lien

  • Technologies d’aide pour les élèves ayant des troubles d’apprentissage : information, outils et ressources

    Un site très fourni sur les possibilité d'aides technologiques pour les enfants porterus de troubles dys

    A consulter en suivant le lien

  • Cinéma : "J'avancerai vers toi avec les yeux d'un sourd"

    Laëtitia Carton nous propose une immersion dans le monde des sourds grâce à un film émouvant qui est aussi un plaidoyer pour la langue des signes.

    Un hommage à un ami sourd 

    Laëtitia Carton a dédié son film à Vincent, un ami sourd, décédé il y a 10 ans avec qui elle devait co-réaliser ce projet. C'est lui qui l'avait initiée à la langue des signes. Vincent était doublement ostracisé car il était homosexuel. Comme beaucoup de sourds, Vincent a subi une éducation oraliste, avec un déni de sa surdité, ce qui a occcasionné chez lui des souffrances. Il a découvert sur le tard la langue des signes, ainsi que la culture sourde, avant de s'épanouir dans ce monde. 

     

    Un plaidoyer pour la langue des signes et la culture sourde

    Le parti-pris de la réalisatrice est de donner la parole aux Sourds-Signeurs qu'elle juge sous-représentés au cinéma. L'accès à la langue des signes leur permet d'être bien dans leurs  baskets. A contrario, une jeune femme qui a été appareillée confie qu'elle n'a pas eu le choix. Cet appareillage est parfois vu comme une torture. De nombreux sourds n'ont pas eu de modèles étant enfants. La réalisatrice explique se sentir bien dans le monde des sourds. Elle aime leur convivialité. Elle confie aussi être fascinée par la langue des sourds car elle fait appel au geste, au regard et à l'émotion. Elle nous fait découvrir le quotidien des classes bilingues. On partage aussi une marche de personnes sourdes qui se termine à Milan, dont le but était de dénoncer le mépris de la culture et de la langue des signes.  La chanteuse Camille a aussi accepté de faire partie de ce long-métrage. 

     

    La critique

    Vincent Geoffroy, chroniqueur culturel de Vivre FM : "J'ai aimé ce film car il nous présente des témoignages forts. On a vraiment l'impression de découvrir tout un univers, que ce soit un enfant sourd qui intègre une école bilingue ou un chorégraphe sourd. On sent aussi l'empathie de la réalisatrice. Il y a de nombreux moments forts comme le concours de Miss ou les images de son ami Vincent à la fin du film. Le film est aussi l'occasion de s'interroger sur la différence car la surdité est parfois considérée comme une déficience à réparer. Le film s'attache délibèrément à la langue des signes qui nous est présentée avec émotion mais ne donne pas l'opinion des oralistes. L'humanité qui s'en dégage est sa principale force. Il ne nous montre pas des personnes handicapées mais des êtres qui communiquent autrement."

     

    Voir La bande-annonce

  • Un nouveau guide pour les étudiants handicapés

    Afin d’encourager l’inclusion des étudiants handicapés, la CGE publie un un tout nouveau guide, véritable " boîte à outils " pour les référents handicap des grandes écoles françaises.
    Il est téléchargeable gratuitement :

    Guide Guide handicap etudiants grandes ecolesguide-handicap-etudiants-grandes-ecoles.pdf (5.9 Mo)