Communication

  • Surdité : la visio-interprétation pour contacter sa Caf

    Réaliser des démarches administratives avec une déficience auditive ? Galère ! Pour changer la donne, la Caf a mis en place un accueil téléphonique adapté. Près d'un an après la mise en service de la visio-interprétation, l'heure est au bilan.

    En savoir plus

  • Un Mosellan a créé une appli pour son fils atteint de dyspraxie

    Un Messin a inventé pour son fils Yanis, atteint de dyspraxie, une application dédiée sur smartphone. L'intelligence artificielle envoie des rappels, géolocalise, donne son chemin, ou encore permet de se connecter avec les membres de sa famille.

    Fawzi Ziane a inventé Irissia, une application pour aider son fils à surmonter sa dyspraxie.

    Lorsque Fawzy Ziane découvre que son fils Yanis est atteint de dyspraxie, l'ingénieur et développeur informatique décide de créer une application pour l'aider

    Ce trouble empêche de coordonner ses mouvements, de mémoriser des gestes du quotidien, de se concentrer. Ce papa invente "Irissia", une intelligence artificielle sur téléphone Androïd (et bientôt Apple) pour rendre autonomes les personnes "dys".

    De multiples fonctionnalités

    Irissia envoie des rappels, comme "n'oublie pas tes affaires de sport" ou "ta première salle de classe est la 306". L'appli permet d'enregistrer des lieux, guide ses utilisateurs et met en relation les membres d'un même foyer. Les parents ont eux aussi Irissia sur leur téléphone pour suivre leur enfant et partager des informations avec lui.

    Sa base de données, vérifiée par Fawzy Ziane, permet à Yanis d'obtenir rapidement des informations courtes et complètes, utiles pour ses devoirs.   

    Yanis se sert aussi d'Irissia comme base de données. - Radio France
    Yanis se sert aussi d'Irissia comme base de données. © Radio France - Guillemette Franquet

    Quand le papa de Yanis a créé Irissia, l'ingénieur voulait avant tout que l’appli soit adaptée à ses besoins : "Le but c'est que l'enfant atteint de dyspraxie se sente autonome, donc Irissia l'y aide. Parce que malheureusement, ils manquent de confiance en eux, ils se sentent rejetés par la société. Rien n'est prévu pour eux. Irissia leur facilite l'intégration."

    Une application utile pour tous

    Cette application accompagne un enfant atteint de dyspraxie, mais aussi sa famille, qui peut l'utiliser comme une aide à l'organisation du foyer. Il est par exemple possible de recevoir une notification quand un membre va au supermarché, et ajouter alors un produit sur la liste de courses commune. 

    Irissia propose une liste de courses que tous les membres de la famille peuvent compléter.  - Radio France
    Irissia propose une liste de courses que tous les membres de la famille peuvent compléter. © Radio France - Guillemette Franquet

    Irissia peut être aussi utilisée par les personnes atteintes d'Alzheimer, pour les aider à se souvenir de ce qu'ils doivent faire ou pour que leur famille sache à quelle distance de leur domicile ils se trouvent, par exemple. L'application sert aussi de lien au sein d'une famille de divorcés, ou dans un foyer lambda qui souhaite mieux s'organiser.

    L'application coûte 9,90€ par mois. 1 200 personnes l'utilisent déjà en France.

  • Formation prise de parole en public

    Vous devez prendre la parole en public, mais vous n'êtes pas à l'aise ? DIFFESSENS peut vous aider en vous proposant un temps de formation pour acquérir ou développer vos compétences d'orateur.

    Des comédiens formateurs vous apprendront à vaincre votre peur, poser votre voix, acquérir une bonne posture et à structurer vos propos.

    Vous voulez avoir un aperçu de cette formaiton ? rendez-vous sur notre page http://www.diffessens.fr/pages/autres-formations.html

    N'hésitez pas à nous contacter pour en savoir pus, à l'adresse : annick.vidal@diffessnes.fr

     

  • Des projets pour aider les personnes handicapées

    Neuf projets ont été récompensés lors d'un concours organisé dans le cadre du programme Investissements d'avenir, annoncé lors de la Conférence nationale du handicap, en mai 2016.


    Rogervoice

    L'application Rogervoice, créée par Olivier Jeannel, permet aux sourds et malentendants de téléphoner grâce à un système de sous-titrage des appels téléphoniques. Disponible à ce jour dans près de 20 langues, celle qui revendique déjà plus de 10.000 téléchargements.

    Découvrir en vidéo : https://youtu.be/Vgx80Gw6eJ0 

     

    Gyrolift

    Ce fauteuil roulant permettant de se déplacer aussi bien assis que debout facilite les déplacements et l'accessibilité des personnes à mobilité réduite ou hospitalisées. Mis au point par une jeune chercheur en robotique, Lambert Trenoras, il pourrait être commercialisé courant 2018.

    Découvrir en vidéo : https://youtu.be/3dnNYjydDR8

     

    Insidevision 

    La PME Insidevision a créé une tablette tactile, la première au monde à être accessible à la fois aux voyants et aux non-voyants. Développé par un jeune professeur en technologie du handicap, Damien Mauduit, elle permet de voire l'ensemble des icônes, se déplacer avec l'objet, avec un suivi automatique en braille et en vocal.

    Découvrir en vidéo : https://youtu.be/zudFEKK-W8A

     

    I wheel share

    Défini comme le TripAdvisor du handicap, cette plate-forme regroupe les avis et commentaires déposés par les utilisateurs sur l'accessibilité de lieux publics, de commerces... L'application a été créée par Audrey Sovignet, qui était en formation de programmation à l'école de Simplon, quand son frère sortait d'un centre de réadaptation, après un accident de la route qui l'a laissé paraplégique.

    Découvrir en vidéo : https://youtu.be/zM7sIWuve5s

     

    Audispot

    Ce service de géolocalisation aide les personnes atteintes de handicap visuel auditif ou cognitif à circuler en donnant des infos de localisation, de guidage dans la rue et les bâtiments publics. Il permet aussi de déclencher un feu tricolore dans la rue.

    Découvrir en vidéo : www.audiospot.fr

     

    Euros

    Genou, hanche, épaule et rachis... pour traiter des pathologies telles que, l'arthrite, l'ostéoporose, tumeurs ou fractures, la société Euros distribue des implants orthopédiques pour éviter les chirurgies. Son système Nemost, un traitement chirurgical des scolioses évolutives de l'enfant permettant d'éviter des interventions chirurgicales répétées a été récompensé.

     

    EzyGain

    Ezygain est un dispositif connecté de rééducation de la marche par allègement de poids, mis au point pour les personnes qui ont des difficultés à marcher. Concrètement, la machine créée par l'ingénieur Zineb Agoumi est un tapis de marche qui soutient le patient au niveau des hanches et des bras, lui permettant de faire des mouvements de marche "déchargée" du poids habituel. Il se plie et s'embarque facilement dans un coffre de véhicule, permettant aux futurs marcheurs de s'exercer en dehors de chez eux.

     

    Empower Program

    Cette série d'applications, développée par Auticiel, une société de solutions numériques, a été conçue pour faciliter l'apprentissage, la communication, l'expression des émotions, la réalisation des tâches du quotidien ainsi que l'accès aux loisirs et aux jeux numériques pour les personnes ayant des troubles mentaux ou cognitifs. 

     

    MAAP

    Maap est un moteur de recherche qui indique les lieux accessibles pour les personnes handicapées.

  • Eido, une police de caractère adaptée aux personnes malvoyantes.

    Des chercheurs français du Laboratoire de psychologie cognitive de Marseille (CNRS/Aix-Marseille Université) ont développé une nouvelle police de caractères, spécialement destinée aux personnes malvoyantes.

    Cette police s'adresse principalement aux personnes atteintes de la dégénérescence maculaire liée à l’âge.

    Baptisée EIDO (du grec “percevoir visuellement”), cette police se distingue des autres couramment utilisées, grâce à des caractères aux formes optimisées pour ne pas être confondus entre eux. En effet, les faibles vitesses de lecture des personnes malvoyantes s'expliquent en partie par la forte proportion de confusions entre lettres physiquement similaires (par exemple, un b avec un d, un p avec un q, un h avec un l ou un e avec un c). La police EIDO a été définie de sorte à maximiser les différences physiques entre ces caractères fréquemment confondus en créant des différences d'orientation ou de forme plus marquées. La police EIDO est ainsi constituée de 26 lettres aux formes contrastées mais familières pour limiter le temps d'apprentissage des patients.

    La police EIDO est disponible gratuitement sur le site du Laboratoire de psychologie cognitive.
    - See more at: http://wal.autonomia.org/index.php?view=article&id=6990#sthash.NU6tV8bG.dpuf

    Des chercheurs français du Laboratoire de psychologie cognitive de Marseille (CNRS/Aix-Marseille Université) ont développé une nouvelle police de caractères, spécialement destinée aux personnes malvoyantes.

    Cette police s'adresse principalement aux personnes atteintes de la dégénérescence maculaire liée à l’âge.

    Baptisée EIDO (du grec “percevoir visuellement”), cette police se distingue des autres couramment utilisées, grâce à des caractères aux formes optimisées pour ne pas être confondus entre eux. En effet, les faibles vitesses de lecture des personnes malvoyantes s'expliquent en partie par la forte proportion de confusions entre lettres physiquement similaires (par exemple, un b avec un d, un p avec un q, un h avec un l ou un e avec un c). La police EIDO a été définie de sorte à maximiser les différences physiques entre ces caractères fréquemment confondus en créant des différences d'orientation ou de forme plus marquées. La police EIDO est ainsi constituée de 26 lettres aux formes contrastées mais familières pour limiter le temps d'apprentissage des patients.

    La police EIDO est disponible gratuitement sur le site du Laboratoire de psychologie cognitive. http://lpc.univ-amu.fr/spip.php?article645

  • CommunicoTool 2 redonne la parole aux personnes non verbales

    Une application sur tablette donne une voix aux personnes qui souffrent de troubles du langage et de la communication. 

    Il est estimé qu’en France et dans le monde, 8% de la population a connu, connaît ou connaîtra des troubles du langage et de la communication. Pour remédier à cela, Frédéric Guibet a créé l’application pour tablette tactile CommunicoTool 2. Cette application vise à redonner la parole aux personnes souffrant de troubles neurologiques (autisme, AVC, lésions cérébrales, etc.) afin de faciliter leur quotidien.

    Lire la suite

  • Formations gestion mentale

    DIFFESSENS travaille avec une praticienne de la gestion mentale et vous propose différentes formations qui utilisent cette gestion mentale découverte par antoine De La Garanderie.

    -Formation pour les moniteurs d'ESAT sur la transmission des savoirs et savoir-faire professionnels. Deux sessions ont eu lieu en novembre et décembre 2016 pour des moniteurs de l'ADAPEI de la Drôme.

    -Formation pour tous sur l'apprende à apprendre

    -Formation sur la gestion mentale au service du management

    -Formation sur la gestion mentale comme outil pour une communicaiton réussie et bienveillante

    Vous êtes intéressés ? Contactez-nous !

  • Une télé Interactive

    Le logiciel E-lio transforme le téléviseur en centre de communication adaptable aux handicaps. Teddy Huyghebaert, ergothérapeute, l'a testé.

    A voir sur le site Yanous.com  http://www.yanous.com/logiciels/essais/essais110520.html