malvoyants

Facil’iti pour aider à la lecture sur internet

Facil'iti a développé un "filtre" qui facilite la navigation sur internet pour les publics en situation de handicap, comme les malvoyants, les personnes atteintes de la maladie de Parkinson ou les dyslexiques.

Allez créer gratuitement votre profil sur le site http://www.facil-iti.fr/ et choisissez les options qui vous conviennent  !

Créateurs ou gestionnaires de sites, vous pouvez rendre vos sites accessible en vous abonnant à Facil'iti

FACIL'iti est une solution numérique qui va vous permettre d'adapter les sites internet en fonction de vos besoins afin d'augmenter votre confort de navigation.

FACIL'iti permet d'apporter des solutions aux personnes ayant des tremblements, trouvant les textes trop petits, ayant des difficultés pour discerner certaines couleurs ou certaines lettres les unes des autres par exemple

Pas besoin d'installer quoi que ce soit sur votre machine, il vous suffit de créer un profil entièrement gratuit pour renseigner vos besoins et FACIL'iti se charge du reste.

Une fois votre profil créé, chaque site ayant adopté FACIL'iti s'adaptera automatiquement en fonction de ce dernier. Pour savoir si le site que vous visitez possède la solution, il vous suffit de chercher notre logo :

Facil'ITI - Paramétrage

Adele-Team pour les dys

Dans le cadre d’une recherche financée par l’Agefiph, l’équipe THIM du laboratoire CHArt de l’Université Paris 8 a développé le logiciel ADELE-TEAM (Aide Directe à l’Écriture et la Lecture Express - Technologies pour les Entreprises, les Administrations et le Management). Ce logiciel permet actuellement la consultation de documents et la rédaction de textes, toutes les deux rapides, privilégiant la lecture auditive (par synthèse vocale) à la lecture visuelle. Il est avant tout destiné aux personnes dys (dyslexiques, dysorthographiques et dyspraxiques, …) mais plus largement il est utilisable par toutes les personnes qui souhaitent disposer d’une lecture suivie rapide privilégiant la sémantique et comportant un écho vocal lors de la rédaction.

Spécialement pensé pour être utilisé en entreprise, il est conçu pour faciliter la lecture de documents longs dont le lecteur doit extraire les parties utiles pour lui. Visuellement, il respecte les principales fonctionnalités actuellement connues pour aider la lecture oculaire du texte par des personnes dys (paramétrage de l’interlignage, de l’espacement entre les mots, polices de caractères spécifiques, latéralisation par couleur de l'encadrement, et en lecture dynamique auditive, surlignement des phrases et des mots lus par effet karaoké, …).

A télécharger gratuitement sur le site http://ifrath.fr/adele-team/

Olga, la nouvelle assistance vocale pour personne aveugle ou mal-voyante

Découvrez Olga le téléphone que vous contrôlez uniquement avec votre voix.

Olga, la nouvelle assistance vocale pour personne aveugle ou mal-voyante.

Olga est un assistant vocal mobile. Il a été pensé pour les personnes :


... qui ont des problèmes de vue,
... qui ont des difficultés avec le clavier d'un téléphone,
... ou qui souhaitent simplement utiliser leur téléphone dans des conditions de confort améliorées.

 

Si vous ne vous sentez pas à l’aise avec les technologies tactiles, Olga est peut-être la solution que vous cherchez !Olga est un téléphone vocal qui se contröle entièrement à l’aide de la voix. 

Il vous parle, vous lui répondez, et il vous guide ainsi dans toutes les actions que vous désirez faire ! Grâce à ce smartphone, vous n’aurez plus à composer de numéros, vous pourrez émettre et recevoir des appels en toute simplicité mais aussi, envoyer et consulter vos SMS. Tout cela grâce à un seul bouton !

En ce qui concerne le prix, cet assistant vocal est vendu à partir 320 euros sur le site https://olgaphone.com/ où vous pourrez également trouver toutes les informtions techniques liées à ce produit. 

Eido, une police de caractère adaptée aux personnes malvoyantes.

Des chercheurs français du Laboratoire de psychologie cognitive de Marseille (CNRS/Aix-Marseille Université) ont développé une nouvelle police de caractères, spécialement destinée aux personnes malvoyantes.

Cette police s'adresse principalement aux personnes atteintes de la dégénérescence maculaire liée à l’âge.

Baptisée EIDO (du grec “percevoir visuellement”), cette police se distingue des autres couramment utilisées, grâce à des caractères aux formes optimisées pour ne pas être confondus entre eux. En effet, les faibles vitesses de lecture des personnes malvoyantes s'expliquent en partie par la forte proportion de confusions entre lettres physiquement similaires (par exemple, un b avec un d, un p avec un q, un h avec un l ou un e avec un c). La police EIDO a été définie de sorte à maximiser les différences physiques entre ces caractères fréquemment confondus en créant des différences d'orientation ou de forme plus marquées. La police EIDO est ainsi constituée de 26 lettres aux formes contrastées mais familières pour limiter le temps d'apprentissage des patients.

La police EIDO est disponible gratuitement sur le site du Laboratoire de psychologie cognitive.
- See more at: http://wal.autonomia.org/index.php?view=article&id=6990#sthash.NU6tV8bG.dpuf

Des chercheurs français du Laboratoire de psychologie cognitive de Marseille (CNRS/Aix-Marseille Université) ont développé une nouvelle police de caractères, spécialement destinée aux personnes malvoyantes.

Cette police s'adresse principalement aux personnes atteintes de la dégénérescence maculaire liée à l’âge.

Baptisée EIDO (du grec “percevoir visuellement”), cette police se distingue des autres couramment utilisées, grâce à des caractères aux formes optimisées pour ne pas être confondus entre eux. En effet, les faibles vitesses de lecture des personnes malvoyantes s'expliquent en partie par la forte proportion de confusions entre lettres physiquement similaires (par exemple, un b avec un d, un p avec un q, un h avec un l ou un e avec un c). La police EIDO a été définie de sorte à maximiser les différences physiques entre ces caractères fréquemment confondus en créant des différences d'orientation ou de forme plus marquées. La police EIDO est ainsi constituée de 26 lettres aux formes contrastées mais familières pour limiter le temps d'apprentissage des patients.

La police EIDO est disponible gratuitement sur le site du Laboratoire de psychologie cognitive. http://lpc.univ-amu.fr/spip.php?article645

un sérious Game pour malvoyants et vivre une expérience de malvoyance pour mieux la comprendre

A Blind Legend est le premier jeu d’action-aventure mobile sans image, où l’ouïe remplace les yeux, grâce à la technologie particulièrement innovante du son binaural. Ce jeu s’adresse non seulement aux personnes déficientes visuelles, mais aussi à toutes celles qui souhaitent vivre une expérience sensorielle inédite par le biais d’un jeu vidéo innovant.
C’est pour nous une façon de répondre à un double objectif : ouvrir les portes du jeu-vidéo de qualité aux personnes non-voyantes mais également sensibiliser le grand public à ce type de handicap.

Plus d’informations sur www.ablindlegend.com

Be My Eyes : prêtez vos yeux à un aveugle

L'application Be My Eyes est probablement l'une des plus révolutionnaires de ces dernières années !

Elle permet aux aveugles de pouvoir lire des informations grâce au relai de nombreuses personnes voyantes. Et vous, accepteriez-vous de prêter vos yeux à des non-voyants via votre smartphone ? Une idée absolument géniale !

A voir sur https://www.facebook.com/jaccede/

Facile A Lire et à Comprendre (FALC)

Annick Vidal DIFFESSENS s'est formée à la méthode FALC : Facile A Lire et à Comprendre

C'est une méthode pour rédiger des documents faciles à lire et à comprendre.

Pour que les documents soient lisibles par tous :

-personnes illettrées

-personnes dyslexiques

-personnes handicapées mentales

-personnes étrangères qui ne connaissent pas bien la langue française

-personnes malvoyantes

Le FALC sert aussi rédiger les sites Web ou des documents numériques accessibles.

Annick a suivi cette formation animée par Com'@ccess voir site

 

 

Des astuces pour éviter la fatigue visuelle liée aux écrans

Irritation des yeux, éblouissement, maux de tête les écrans ont des effets nocifs sur notre vue. Quelques réglages permettent de la préserver.

Pour Annick, une documentaliste qui passe au moins six heures par jour devant son ordinateur, tout a commencé il y a environ deux ans par des yeux qui piquent, puis par des maux de tête en soirée, de plus en plus fréquents. Mais elle a attendu que ses migraines la réveillent la nuit pour se décider enfin à consulter. Verdict de son ophtalmologiste: sécheresse oculaire. Un collyre a réglé l'essentiel du problème, provoqué par le fait que, lorsqu'on travaille sur écran, l'œil cille beaucoup moins souvent que lorsqu'on lit un livre. C'est comme ça, c'est un réflexe, on n'y peut rien: au lieu de douze à vingt battements de paupières par minute, nos yeux restent écarquillés, comme hypnotisés par cette surface lumineuse et tout ce qu'on y découvre.

Mais pour être juste, cette ordonnance n'en était pas moins incomplète. Le spécialiste des yeux avait pourtant bien fait son travail, en vérifiant au préalable que les troubles oculaires dont se plaignait Annick ne dissimulaient pas un défaut visuel (myopie, hypermétropie, astigmatisme ou presbytie) non encore détecté ou insuffisamment corrigé. C'est très souvent le cas, et d'ailleurs la raison pour laquelle il importe de consulter en cas d'inconfort important (conjonctivite et maux de tête, mais aussi fatigue générale ou douleurs rachidiennes, impression d'images qui se dédoublent ou qui deviennent floues) face aux écrans, surtout si cette sensation augmente avec la durée passée devant eux. Mais une fois cette hypothèse éliminée, on peut faire bien mieux que se mettre de temps à autre une goutte de collyre dans les yeux.

» Cinq conseils pour conserver une bonne santé au bureau

La première chose à faire consiste en effet à se pencher sur l'origine du problème, l'écran lui-même, en vérifiant tout un ensemble de paramètres: sa position dans la pièce, sa luminosité et son contraste, sa police de caractères, sa distance et sa hauteur par rapport à l'utilisateur. S'il s'agit d'un écran fixe (ordinateur, télévision), il ne doit jamais être installé face à une fenêtre ni dos à elle, mais perpendiculairement, afin de bénéficier d'une lumière indirecte débarrassée d'un maximum de reflets. Quant à sa distance et sa hauteur, il faut être assis à au moins 50 centimètres de l'écran et rehausser son siège de sorte que le regard soit dirigé légèrement vers le bas.

La luminosité et le contraste, ensuite: deux points qui concernent cette fois-ci tous les types d'écran (donc aussi les smartphones, liseuses et tablettes). Tous se règlent, à la convenance de chacun. Enfin, il faut savoir quitter son écran des yeux pour une pause indispensable (au moins 5 minutes toutes les demi-heures) si l'on ne veut pas ressembler à un lapin russe. Ne restera plus ensuite qu'à choisir une police de caractères bien lisible, ni trop grasse ni trop maigre, puis à passer chez l'opticien afin d'y acheter une paire de lunettes antireflet, conçue pour neutraliser la lumière bleue à rayonnement intense que produisent tous les écrans (ainsi d'ailleurs que les ampoules LED). Non seulement vous n'aurez plus mal aux yeux, mais il paraît que leur port améliorera aussi votre humeur!

Un disque des contrastes pour rendre vos supports accessibles !

Les contrastes des couleurs sont une dimension de l’accessibilité trop souvent oubliée pour les personnes déficientes visuelles. Quelles couleurs de texte choisir en fonction d’un fond coloré afin que les contrastes soient respectés et les informations accessibles pour tous ? Notre pôle accessibilité vous propose aujourd’hui un « disque des contrastes » qui permet de déterminer rapidement le taux de contraste entre deux couleurs et rendre ainsi vos documents lisibles par les personnes malvoyantes !

Ce disque des contrastes se compose de deux disques permettant d’associer une couleur de support et une couleur de signalétique : le taux de contraste sera indiqué dans le prolongement des deux couleurs.

Cet outil vous permettra de donner des indications techniques pour tendre vers une meilleure accessibilité du cadre bâti, de l’espace urbain et de tous supports d’informations.

 

photo d'illustration : le disque des contrastes

 

Vous pouvez vous procurer ce disque des contrastes dans notre boutique :

3 rue Duroc - 75007 PARIS

Téléphone : 01 44 49 27 37
magasin@avh.asso.fr

 

ou sur le site de la boutique en ligne.

Retrouvez également toutes les fiches pratiques de notre pôle accessibilité pour la mise aux normes accessibilité sur l’espace dédié de notre site internet.

Guide du savoir-être avec un collègue déficient visuel

L’objectif est de sensibiliser tous les membres de l’entreprise à la question du handicap visuel.

La Fédération des aveugles de France (FAF) en partenariat avec l'Agefiph, le CFPSAA, et l'Institut Randstad a conçu le guide : « Guide du savoir-être avec un collègue déficient visuel »


Il est téléchargeable gratuitement :

www.embauchezunaveugle.com/sites/embauchezunaveugle.com/files/inline-files/Guide Travailler ensemble_4.pdf
Ou le télécharger ici Guide travailler ensemble def visuelguide-travailler-ensemble-def-visuel.pdf (999.06 Ko)


Pour davantage de renseignements, veuillez envoyer un mail à l'adresse mail suivante : emploi@aveuglesdefrance.org

 

L’objectif est de sensibiliser tous les membres de l’entreprise à la question du handicap visuel.

La Fédération des aveugles de France (FAF) en partenariat avec l'Agefiph, le CFPSAA, et l'Institut Randstad a conçu le guide : « Guide du savoir-être avec un collègue déficient visuel »


Il est téléchargeable gratuitement :

http://www.embauchezunaveugle.com/sites/embauchezunaveugle.com/files/inline-files/Guide%20Travailler%20ensemble_4.pdf


Pour davantage de renseignements, veuillez envoyer un mail à l'adresse mail suivante : emploi@aveuglesdefrance.org
- See more at: http://wal.autonomia.org/index.php?view=article&id=6436#sthash.slpJXPRd.dpuf