Handibox : le kit pour des évènements accessibles à tous

« Rendre la ville handi-accueillante », c'est le défi que s'est lancé la municipalité de Brest (Finistère). Premier chantier : la culture accessible à tous, grâce à une Handibox. Mais que contient cette boîte ? Sièges portables, boucles magnétiques, fauteuils roulants, bornes sonores… Bref, un kit pour faciliter l'accès des manifestations culturelles aux personnes handicapées. Courant avril, ces boîtes seront prêtées à certaines associations brestoises.

Tous types de handicaps

La Handibox dispose d'un fond documentaire permettant de faciliter l'accueil des personnes handicapées, des méthodes et des contacts pour y parvenir. Elle a été conçue par un atelier de travail intitulé « Accès à la culture des personnes en situation de handicap », dans le cadre du réseau « La culture, partageons-la », mis en place par la ville de Brest depuis 2012. Comme son nom l'indique, le rôle de cet atelier est de concevoir des dispositifs permettant de faire évoluer l'accès à la culture. Il est composé à la fois d'acteurs du monde culturel, d'associations et de personnes en situation de handicap qui ont conçu cet outil permettant de « venir et participer facilement » aux évènements, « simple pour les organisateurs, utile à tous », destiné à tous les types de handicap et pour tous les domaines culturels.

Favoriser l'autonomie

« Cette co-construction a reposé sur le principe de la rencontre entre experts issus de différents milieux, chacune apportant son expertise singulière aux autres, l'éclairage de ses besoins et de ses envies, de ses contraintes et des possibilités à explorer », affirme les principaux concernés. Pour Anne-Marie Kervern, adjointe au maire de Brest, le but de ce dispositif est de « faire en sorte que les citoyens en situation de handicap participent sans restriction, avec le maximum d'autonomie, à l'ensemble des activités, services et évènements proposés ».

 

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Cassandre Rogeret, journaliste Handicap.fr"

 

Handicap accessibilité culture festivals

Ajouter un commentaire