Un timbre pour changer de regard sur le handicap

Raphaël Gracien est un mec cool. Ce graphiste toulousain de 41 ans est tétraplégique depuis 20 ans. Il détourne avec humour le pictogramme représentant une personne handicapée moteur, pour montrer que l'on peut être handicapé et cool. Il a récemment créé un timbre poste personnalisé avec l'une de ses créations.

Le timbre de Raphaël Gracien
Le timbre de Raphaël Gracien

Depuis 2 ans, Raphaël Gracien détourne le pictogramme de signalisation "handicapés". Pour le rendre plus vivant, il lui adjoint des accessoires de mode, des chapeaux, ou encore des instruments de musique. Sa dernière création est un timbre-poste, vendu depuis quelques semaines par les commerçants de Balma, dans la banlieue toulousaine.

A côté du pictogramme détourné, une petite phrase : "J'suis cool". Raphaël Gracien veut montrer une facette joyeuse du handicap. Son timbre est un petit clin d'œil humoristique, qui peut s'acheter facilement et voyager partout.

Capture d'écran de la page Facebook de Raphaël Gracien

Capture d'écran de la page Facebook de Raphaël Gracien

Devenu tétraplégique à la suite d'un plongeon en rivière, Raphaël Gracien a mis 10 ans à retrouver le goût de la vie. Mais aujourd'hui, il est à nouveau un mec cool.

Au début, Raphaël Gracien n'avait commandé que 30 timbres sur le site de la Poste. Le bouche-à-oreilles s'est mis en marche, et il a dû en recommander 300 de plus. Ses timbres sont vendus 1 euro l'unité et peuvent être utilisés pour affranchir le courrier. Mais le graphiste ne fait aucun gain : il se contente de répandre un peu de bonne humeur.

Philippine Le Bret

Handicap societe

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau