Une souris oculaire

La « souris » oculaire est plutôt une paire de lunettes capable de suivre les mouvements des yeux. C’est ainsi que l’EyeCAN de Samsung va débarquer chez nous à un prix qui devrait avoisiner les 35 euros.

Tout remonte au moment ou cinq ingénieurs, membres du Creativity Lab de Samsung, ont eu la géniale idée de venir greffer une caméra CCD sur une monture de lunettes. Les prémisses de la « souris » oculaire étaient posés

Le principe technique se repose principalement sur une caméra qui travaille en lumière infrarouge grâce à une série de diodes électroluminescentes. Le suivi des mouvements des yeux est alors interprété en temps réel par un logiciel informatique dont le but est de gérer toutes les fonctions classiques d’une souris, y compris le défilement molette et le fameux « glisser-déplacer ».

C’est Samsung qui vient d’ouvrir le bal de la souris oculaire en ayant permis de publier le code source de sa solution EyeCAN afin de permettre à la communauté de l’améliorer et surtout de la rendre accessible au plus grand nombre.

Lire l'article

Handicap accessibilité

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau